15 interdictions imposées aux femmes par les talibans

La RAWA, l’Association Révolutionnaire des Femmes en Afghanistan, est une organisation socio-politique qui lutte pour les droits des femmes afghanes subissant le « fléau du fondamentalisme ». La RAWA a publié une liste de 29 interdictions imposées par le régime des talibans aux femmes en Afghanistan.

Cette liste d’atteintes aux droits de l’homme se doit au fait que, selon les fondamentalistes, « les femmes n’ont aucun autre rôle à jouer que celui de procréer, satisfaire les besoins sexuels des hommes ou de s’atteler aux tâches domestiques », souligne RAWA. Les talibans souhaitent créer des zones sûres où la chasteté et la dignité des femmes est sacrée comme l’indique la purdah, explique ABC.
Continuer la lecture de 15 interdictions imposées aux femmes par les talibans

Une pétition: Stop parti Islam

Je veux signer la pétition: https://www.lapetition.be/en-ligne/Stop-parti-islam-12068.html

Messieurs NOS dirigeants politiques,

Nous, citoyens d’une Belgique Démocratique, citoyens libres et voulant le rester, signataires de cette pétition, exigeons l’annulation de l’élection des 2 candidats de la liste « ISLAM » lors des récentes élections communales : Lhoucine Aït Jeddig à Molenbeek et Redouane Ahrouch à Anderlecht.
Continuer la lecture de Une pétition: Stop parti Islam

Une prime de 250 euros contre la burqa

“Villes Contre l’Islamisation” a proposé de créer une prime de 250 euros à quiconque signalerait en Belgique le port d’une burqa ou du niqab à la police. Filip Dewinter, l’une des principales figures du Vlaams Belang, a déclaré que les policiers craignaient de faire appliquer la loi sur l’interdiction du voile intégral depuis que des émeutes ont éclaté la semaine dernière dans un quartier de Bruxelles.

L’introduction d’une prime devrait selon lui permettre de faire pression sur les autorités pour que les agents de police fassent appliquer l’interdiction, en vigueur depuis l’an dernier.En Belgique, les femmes portant le niqab ou la burqa sur la voie publique sont passibles d’une amende maximale de 150 euros.

La semaine dernière, des manifestants ont jeté des poubelles et des barrières métalliques sur un commissariat de police de Molenbeek-Saint-Jean, une commune de Bruxelles, pour protester contre l’arrestation d’une femme musulmane qui refusait d’ôter le niqab qu’elle portait.

Une prime de 250 euros contre la burqa

“Villes Contre l’Islamisation” a proposé de créer une prime de 250 euros à quiconque signalerait en Belgique le port d’une burqa ou du niqab à la police. Filip Dewinter, l’une des principales figures du Vlaams Belang, a déclaré que les policiers craignaient de faire appliquer la loi sur l’interdiction du voile intégral depuis que des émeutes ont éclaté la semaine dernière dans un quartier de Bruxelles.
Continuer la lecture de Une prime de 250 euros contre la burqa

Une Saoudienne interpellée pour cause de vernis à ongles prévient la police religieuse qu’elle sera vue sur Internet

Extraits d’une vidéo mise en ligne le 23 mai 2012 par une Saoudienne, où celle-ci affronte la police religieuse. Depuis sa diffusion sur MEMRI TV, la vidéo a été visionnée plus d’un million de fois :

Saoudienne: Sortir du centre commercial ?! On verra bien qui sortira du centre commercial ! Ce ne sont pas vos oignons.
Continuer la lecture de Une Saoudienne interpellée pour cause de vernis à ongles prévient la police religieuse qu’elle sera vue sur Internet

Susanne Winter (FPÖ) critique le mariage forcé des fillettes dans le monde islamique

« Il est choquant de constater combien de jeunes filles dans de nombreux pays, en particulier dans les pays islamiques, sont volées de leur enfance en étant forcées d’épouser des hommes beaucoup plus âgés », a déclaré la députée au Parlement autrichien Susanne Winter (FPÖ) dans sa critique de cette pratique encore très répandue. En particulier, Winter critique les déclarations actuelles du Grand Mufti d’Arabie Saoudite selon lequel les jeunes filles à l’âge de dix ou douze ans seraient prêtes pour le mariage.
Continuer la lecture de Susanne Winter (FPÖ) critique le mariage forcé des fillettes dans le monde islamique